Agenda. Actualités

Détail. E. Debru, Dissertation sur … l’eau de la Barraquette, Resp Pf XVIII 348, BU Arsenal, UT1 Capitole (coll. Fernand Pifteau)

Mars 2022: “Accès de pudeur et de fureur contre les images dans les livres anciens. 2/2 Détruire tout signe retraçant l’antique et hideuse féodalité “. Un nouveau billet du carnet Estampilles et pontuseaux (fonds anciens des bibliothèques universitaires de Toulouse) qui aborde le vandalisme consécutif à la Révolution dans les collections françaises. Là encore, les documents confrontés les uns aux autres permettent de mettre en évidence notamment le traitement des symboles royaux par différentes interventions (découpage, grattage, caviardage…) et sur des parties diverses des livres (couverture, page de titre, ex-libris…). En ligne ici.

21 mars 2022: Nous signalons la dernière séance du séminaire du GIS “Patrimoines en partage” qui portera sur les « Objets malmenés, objets disséminés » (Institut National du Patrimoine et à distance): la présentation de la séance annonce “Anne Perrin Khelissa et Emilie Roffidal de l’UT2J qui présenteront les enjeux d’une exposition virtuelle rendant corps au réseau des académies d’art et aux écoles de dessin provinciales dans la France préindustrielle; José Contel (également de l’UT2J) dépliera la biographie d’un objet singulier, un manuscrit dit « aztèque » du XVIe siècle.”  Ce codex de l’époque coloniale répond “au besoin de reconstituer, réécrire ces livres qui avaient été détruits ou brûlés par les conquistadors ou les évangélisateurs” (document de présentation de la séance; contact: daniel.perrierATinp.fr).

Février 2022: “Accès de pudeur et de fureur contre les images dans les livres anciens. 1/2 Couvrez ce sein que je ne saurais voir”. Un nouveau billet du carnet Estampilles et pontuseaux (fonds anciens des bibliothèques universitaires de Toulouse). Le sujet est particulièrement intéressant pour notre axe de recherche. Les comparaisons entre les exemplaires intacts et les exemplaires caviardés témoignent d’un “vandalisme pudibond” et d’un iconoclasme qui renvoient aussi au biblioclasme: les interventions sont inscrites directement sur les livres en tant que supports de diffusion. Suivez le lien ici.

 

6 au 17 décembre 2021 : Expo flash “Entre les pages : les livres anciens de la BU de l’Arsenal sortent de leur réserve”.

Bibliothèque de l’Arsenal, Université Toulouse I-Capitole, 11 rue des Puits creusés, 31000 Toulouse.

Les livres anciens regorgent de surprises. Leur valeur et leur rareté ne viennent pas seulement de leur contenu scientifique et éditorial, mais également de leur histoire individuelle.

Sous l’Ancien Régime, posséder des livres n’est pas donné à tout le monde et le lecteur y ajoute donc volontiers son nom. Ces marques d’appartenance prennent des formes très variées : griffonnages, dessins ou formule d’anathème censée protéger les livres.

Parfois, le lecteur s’approprie son livre en l’annotant. À la BU de l’Arsenal, à Toulouse, nombreux sont les ouvrages qui ont été livres d’études, comme en témoignent les marques pages oubliés, les passages soulignés et les annotations manuscrites.

Quelques livres portent également les stigmates de leur histoire mouvementée : utilisation détournée, caviardage ou vandalisme.

Du 06 au 17 décembre, à vous de découvrir ces ouvrages riches d’histoires singulières.

3 décembre 2021 : Biblioclasmes #3, Workshop : “Précarité / préciosité du livre”. Bibliothèque d’Étude et du Patrimoine, 1 rue du Périgord, Toulouse.

17h-19h : Rencontre publique à la librairie Privat (14 rue des Arts, Toulouse) avec la romancière Anne Delaflotte-Mehdevi autour de son œuvre et de son ouvrage à paraître, Le Livre des heures (éditions Buchet-Chastel)

Téléchargez le Programme du workshop!

  • 11 juin 2021 : Biblioclasmes #2. Deuxième rencontre en ligne : “Couper-coller”. Programme de recherches, Université de Toulouse Jean-Jaurès, Marine Le Bail (PLH) et Benoît Tane (LLA creatis).
  • 5 février 2021: Biblioclasmes #1 : “Précarité, préciosité du livre”. Rencontre inaugurale en ligne. Programme de recherches, Université de Toulouse Jean-Jaurès, Marine Le Bail, Benoît Tane, LLA creatis / PLh

 

  • Octobre-Décembre 2020: Cycle de conférences: “Culte(s) du livre et livres culte. Petite histoire culturelle du livre et de la lecture” , Université du Temps Libre, Toulouse. Ce cycle d’histoire culturelle aborde la place spécifique du livre dans les pratiques sociales, artistiques et imaginaires. On croisera volontairement des approches diverses, depuis les “religions du livre” jusqu’à la culture populaire, et des supports variés, textes, images et films. (Sur inscriptions exclusivement; Programme complet en ligne ici)

 

  • “Pour l’amour du livre : la Société des Bibliophiles François (1820-2020)”, exposition de la BnF / Bibliothèque de l’Arsenal, 6 octobre-6 décembre 2020

Fondée en 1820, la Société des Bibliophiles François fait figure de doyenne des sociétés de bibliophilies françaises. Elle s’est donnée comme objectif de contribuer à la réimpression d’ouvrages rares et méconnus du patrimoine historique et littéraire nationale. Pour son bicentenaire, la Bibliothèque de l’Arsenal lui consacre une exposition!

 

  • Bibliopolis / bibliotopies. Appel à communications pour Horizons maghrébins (PUM), n°82 / 2021

Cet appel concerne notre projet à plusieurs titres. Cette publication est placée sous la direction de Momar Kane, enseignant-chercheur à l’université Toulouse Jean Jaurès, de Benoît Tane (UT2J) et d’Hanane Essaydi, Enseignante-chercheuse à l’Université Cadi Ayyad, Marrakech. Le dossier portera sur l’inscription du livre dans l’espace géographique et culturel au nord et au sud de la Méditerranée. La question des biblioclasmes peut donner lieu à des propositions.

Date butoir pour l’envoi de votre article : 30 janvier 2021

Délibération du comité de lecture : fin février 2021

Mise en ligne au printemps 2021

L’appel est consultable sur Fabula et ici-même:

 

 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search